Aller au contenu

Chueca, Miguel


  • Chueca : Déposséder les possédants (grève générale aux "temps héroïques" du syndicalisme révolutionnaire (1895-1906)

    On ne sait plus grand-chose de ce que furent les origines du syndicalisme français, et notamment du debat qui vit s'affronter les porte-parole du tout jeune mouvement syndical et ceux du socialisme politique, alors faible et divise. Comme on a oublie la différence radicale entre le socialisme par en haut et le socialisme par en bas, fonde sur la greve generale. Ce recueil permettra de mieux connaitre la nature et les mobiles d'un mouvement qui tenta de donner à la classe ouvriere le sentiment de la formidable puissance dont elle dispose. Ce meme sentiment qui, des 1879, avait inspire a un ouvrier cette pensee : "Les patrons s'inclineront devant nous car nous sommes les producteurs, et quand les bras ne se mettent pas au travail, le capital tombe." SOMMAIRE Introduction, par Miguel Chueca I. Les partisans de la greve generale 1. La genese de l'idee de greve generale, Emile Pouget 2. Qu'est-ce que la greve generale, Fernand Pelloutier et Henri Girard 3. Les anarchistes et la greve generale, Etudiants socialistes revolutionnaires internationalistes II. Le debat sur la greve generale: syndicalistes et socialistes 4. La charge de Jean Jaures contre la greve generale 5. Reponse a Jaures, Commission de propagande de la greve generale 6. Greve generale & social-democratie, Edouard Berth III. Les socialistes: pour ou contre la greve generale 7. Le refus d'un social-democrate hollandais, Henri van Kol 8. Reponses d'un socialiste aux adversaires de la greve generale, Paul Louis IV. "Le Mouvement socialiste" et la greve generale 9. Le point de vue de Hubert Lagardelle 10. Le point de vue de Georges Sorel 270 pages édition : septembre 2008

    18,30 €