Aller au contenu

Maurizio Gribaudi et Michèle Riot-Sarcey


  • Gribaudi, Riot-Sarcey : 1848 la révolution oubliée

    La révolution de février 1848 a mis fin à la monarchie de Juillet et inauguré la brève expérience de la IIe République. Mais quatre mois après cet immense espoir, l’armée et les gardes mobiles ont brisé l’insurrection des ouvriers et artisans parisiens. Pendant plusieurs jours, la République a bombardé et massacré les insurgés, tuant plusieurs milliers d’entre eux. C’est cette histoire tragique et oubliée que restitue ce livre. Il s’appuie sur une impressionnante iconographie de l’époque, largement inédite, rassemblée par les auteurs : quelque 350 dessins, lithographies, estampes, gravures et tableaux illustrent avec une précision extraordinaire l’histoire de ces mois fatidiques. Ce corpus étonnant est mis en perspective par la relation historique des auteurs, qui montrent en quoi les événements de juin 1848 constituent un moment clé pour comprendre la mise en berne des utopies surgies de l’inachèvement de la Révolution française. En s’appuyant largement sur les récits de témoins ou acteurs des événements, d’Alexis de Tocqueville à George Sand, de Flaubert à Lamartine, ils rendent compte de ce temps d’ouverture exceptionnelle à l’espérance et à la liberté de penser, tout en retraçant la fatale succession des drames par lesquels cette société est passée du rêve au cauchemar. À la manière d’un reportage, ce livre met en scène la fabrique de l’histoire dans l’avènement de l’événement. Avec ses interprétations contradictoires qui se croisent, de manière souvent aveugle, dans le feu de l’action. Paru en septembre 2009, 288 pages, 12 euros

    13,00 €