Aller au contenu

Mehring, Franz


  • Mehring (Gérard Bloch): Vie de Karl Marx

    À l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de Marx (1818-1883), la célèbre biographie écrite par Franz Mehring, et publiée en allemand en 1918, paraît dans une édition entièrement retraduite, enrichie d’un ample appareil critique et d’études complémentaires, ainsi que d’une biographie politique de son auteur.
    Ce n’est qu’en 1983 que l’ouvrage a été traduit en français et publié pour la première fois. Mais la traduction, l’avant-propos de Jean Mortier portent l’empreinte du recyclage de Marx par l’idéologie stalinienne.
    Cette première traduction française comportait 600 pages, la nouvelle, commentée et annotée par Gérard Bloch en occupe près de 1 600, réparties en 2 volumes dans un coffret.
    Pas de quoi effrayer les lecteurs et les lectrices. En effet, la vivacité de l’œuvre de Franz Mehring est entretenue par Gérard Bloch qui nous fait découvrir de nouveaux paysages en éclairant ceux peints par Mehring.
    Il partage avec Mehring la vaste connaissance du parcours de Marx et possède une vue plus complète des écrits de ce dernier, soit ceux publiés après 1918.
    Il combine exactitude et érudition en donnant accès dans ses notes aux textes originaux de Marx auxquels Mehring ne fait qu’allusion.
    Il accompagne avec pédagogie les lecteurs et les lectrices sur les tracés allant de Marx et Engels à Mehring et aux débats politiques de l’époque, dont plus d’un s’inscrivent dans les temps présents.

    Coéditée par Page 2 (Lausanne) et Syllepse (Paris), l'œuvre magistrale de Mehring est désormais disponible dans une édition française, complètement nouvelle et augmentée.

    édition : mars 2018

    50,00 €
  • Mehring : Histoire de la social-démocratie allemande 1863-1891

    Histoire de la social-démocratie allemande de 1863 à 1891 Cet ouvrage n'avait jamais été traduit en français. Cette édition le rend enfin accessible, ce qui est d'autant plus important que très peu d'écrits sont disponibles en France sur la riche histoire de ce grand parti ouvrier socialiste qui fut, avant la Première Guerre mondiale, le plus important propagateur des idéaux de transformation sociale. Ce volume est consacré à la naissance du mouvement socialiste, à son développement, à sa transformation en parti de masse pendant la période 1863-1891, que l'on appelle l'ère Bismarck.

    Face à l'hostilité du gouvernement et de nombre d'industriels qui usèrent contre lui de l'intimidation, des licenciements, de la calomnie et, pour finir, des lois d'exception, les militants socialistes empruntèrent différentes voies : la propagande bien sûr, l'agitation politique et le travail parlementaire, puisque malgré l'interdiction, les socialistes conservaient le droit de se présenter aux élections ; le parti existait également au travers de ses syndicats, de ses coopératives, de ses caisses de secours, de ses associations culturelles et sportives.

    Les décennies 1870 et 1880 furent donc celles d'un fort développement du mouvement socialiste qui, malgré la répression, s'est enraciné dans une classe ouvrière de plus en plus nombreuse, dans le cadre d'un pays en plein essor économique. En 1890, une importante radicalisation ouvrière, une montée socialiste aux élections et l'éviction du chancelier Bismarck se conjuguèrent pour imposer la fin des lois d'exception. Le parti revenu à la légalité put alors se donner un nouveau nom : SPD, Parti social-démocrate d'Allemagne.

    edition : mai 2013, 766 pages

    35,00 €