Aller au contenu

Pereira, Irène


  • Pereira : Peut-on être radical et pragmatique ?

    10 février 2010 144 pages. Le renouveau de la contestation sociale à partir des années 1990 en France a souvent été qualifié tout à la fois de « radical » et de « pragmatique ». Dans quelle mesure ces deux termes, souvent opposés, peuvent-ils être associés ? Irène Pereira revient sur des controverses historiques ayant marqué l'histoire du mouvement ouvrier et des gauches, avec une attention particulière aux courants libertaires. Dans un deuxième temps, elle s'arrête sur « le nouvel esprit pragmatique » d'une partie des mouvements sociaux actuels. Irène Pereira est chercheuse associée au GSPM/ EHESS et chargée de cours en science politique. Elle est également militante du syndicat SUD-Culture Solidaires et de l’organisation politique Alternative Libertaire.

    10,10 €
  • Péreira Irène : Paulo Freire, pédagogue des opprimé.e.s

    Une introduction aux pédagogies critiques.

    Depuis une trentaine d’années, dans le sillage de l’œuvre du « pédagogue des opprimé-e-s » Paulo Freire, tout un courant a émergé au niveau international, pour redonner à la pédagogie une dimension critique et politique. Dans leur diversité et leurs multiples champs d’intervention (questions de genre, enjeux décoloniaux, écologie, inégalités sociales, discriminations, etc.), ces démarches questionnent avant tout nos pratiques éducatives et notre capacité à redonner, à travers elles, une puissance d’agir sur le monde.
    Cet ouvrage se propose de présenter la pensée de Paulo Freire et les courants de la pédagogie critique qui en sont issus. Largement méconnu dans l’espace francophone, l’héritage du pédagogue brésilien est pourtant une réponse possible à la dépolitisation de la pédagogie en France.

    Rendre accessibles ses apports, c’est sortir des impasses d’un débat éducatif sclérosé, monopolisé d’un côté par les attaques réactionnaires contre l’école (mouvement contre l’enseignement des questions de genre, réduction de l’éducation aux seuls « fondamentaux », etc.) et, de l’autre, par les logiques néolibérales (néomanagement, approche par compétences, théorie du capital humain, etc.).
    Parce que la pédagogie critique s’est constituée comme une réponse théorique et pratique au conservatisme et au libéralisme, ses expérimentations et ses acquis seront utiles à celles et ceux – professionnels de l’éducation ou acteurs des mouvements sociaux – qui luttent pour un autre futur.

    édition janvier 2018

    10,00 €