Aller au contenu

Ak''abal Szczuczynski


  • Poesie trilingue maya français espagnol

    « La voix des arbres / Pa ri kitzijobal »
    Humberto Ak’abal, Alain Szczuczynski
    Humberto Ak’abal est un Indien maya quiché, né en 1952 dans une famille pauvre du village de Momostenango, au Guatemala. Autodidacte écrivant dans une langue vieille de 5000 ans et toujours vivace – celle des mythiques Mayas ! –, connu pour sa défense du droit des indigènes et grand lecteur de littérature universelle, ses premiers écrits datent de 1975. Il est considéré par ses pairs comme le « plus grand événement de la littérature nationale ». Bilingue, il traduit lui-même du maya quiché à l’espagnol.
    Ses poèmes, « haikus » mayas dédiés à la culture indienne autochtone, à la souffrance du peuple indigène guatémaltèque, et ode à une nature généreuse et fragile, toucheront chaque lecteur sensible à la voix des opprimés comme aux questions contemporaines de l’écologie ; nul besoin d’être spécialiste de poésie pour se laisser entraîner à écouter « la voix des arbres », il suffit d’être « un homme sur la terre » (Maxime Gorki).
    18 poèmes mis en miroir avec 24 photos d’Alain Szczuczynski, réalisées en juillet 2010 lors d’une rencontre entre le poète et le photographe à Momostenango.
    Texte de présentation de Stéphanie Genin.
    Edition trilingue – quiché, espagnol et français. Ce livre est le deuxième seulement à être édité en France depuis la parution en 1997 du Gardien de la chute d’eau.
    64 pages

    20,00 €