Aller au contenu

Sahar Essaha


  • Khalifa Saha : L'impasse de Bab Essaha

    En Cisjordanie occupée, soldats israéliens et jeunes Palestiniens s'affrontent à combat ouvert dans les rues. Les femmes, dans la pénombre des maisons embaumées de jasmin et de myrte, s'attardent devant le narguilé. Une nuit, le couvre-feu contraint une universitaire, Samar, à se réfugier chez Nouzha, jeune prostituée. Mais celle-ci n'est pas seule : elle a recueilli Houssam, résistant, grièvement blessé. Bientôt se joignent au trio Sitt Zakia, la sage-femme du quartier, et Oum Azzam, désireuse d'échapper à la violence de son mari. Tandis qu'au-dehors, dans la chaleur moite de la nuit, résonnent les cris des enfants et le tapage des soldats, les femmes, au fil des heures, s'ouvrent aux confidences. C'est la difficile condition de Palestinienne que dénonce Sahar Khalifa dans ce portrait poignant d'un pays livré à la folie des hommes. « Une conteuse hors pair qui a profondément marqué l'imaginaire palestinien. ».

    Sahar Khalifa est née en 1942 à Naplouse. Après avoir enseigné à l'université de Birzeit, en Palestine occupée, elle étudie la littérature à l'université d'Iowa aux États-Unis. De retour en Palestine en 1988, elle fonde le Centre des études féminines. Ses romans sont traduits dans différentes langues, y compris l'hébreu. Elle vit aujourd'hui entre Naplouse et Amman.

    édition : juin 2015

    9,90 €