Aller au contenu

Slaouti Grandmaison


  • Lecour Grandmaison et Omar Slaouti : Racismes de France

    Table des matières:

    Introduction.

    I. Quand le racisme structure nos vies
    · Le racisme dans tous ses États, par Olivier Le Cour Grandmaison et Omar Slaouti

    · Police, justice, État : discriminations raciales, par Omar Slaouti et Fabien Jobard
    · La fabrique du droit contre les étrangers,par Karine Parrot
    · Les services de santé : lieu d’un racisme méconnu, par Marguerite Cognet
    · Dans les marges de l’école, par Omar Slaouti

    · Du plancher pourri au plafond de verre du monde du travail, par Verveine Angeli
    · La presse à l’épreuve du racisme, par Nedjma Bouakra

    II. Prendre nos corps : les multiples incarnations du racisme
    · Aux sources du racisme d’État, par Nacira Guénif-Souilamas
    · Des particularités françaises de la négrophobie, par Mame-Fatou Niang
    · L’islamophobie en France : le déni d’un phénomène bien réel, par Houda Asal
    · L’antitsiganisme : une tradition française, par Saimir Mile
    · Le racisme anti-Asiatiques, entre oubli et mépris, par Ya-Han Chuang
    · Antisionisme = antisémitisme ? par Dominique Vidal
    · Être blanc, ou le privilège de l’ignorance, par Mélusine

    III. Tous ces nous qui résistent
    · Communautarisme : « un spectre hante la France », par Saïd Bouamama
    · Penser les marges ensemble grâce à l’intersectionnalité, par Hourya Bentouhami
    · Parole noire/Noire parole, par Maboula Soumahoro
    · « Nos plumes, nos voix » ? par Karim Hammou et Kaoutar Harchi
    · Être sportif et racisé, entre essentialisation et émancipation, par Akim Oualhaci
    · Féminisme décolonial et antiraciste, par Françoise Vergès
    · La laïcité, garante du pluralisme culturel et religieux, par Philippe Marlière
    · Reconnaître, réparer, restituer, par Magali Bessone
    · Compter pour combattre, par Patrick Simon

    Conclusion. « La prochaine fois, le feu », par Olivier Le Cour Grandmaison et Omar

    La quatrième de couverture:
    "Aujourd’hui en France, des personnalités médiatiques et politiques de premier plan, jusqu’au plus haut niveau de l’État, attisent les haines et les peurs, agitant le spectre du « séparatisme » et l’épouvantail du « grand remplacement » qui menaceraient la République française « une et indivisible ». De là, la stigmatisation des Arabes, des Noirs, des musulmans, des Asiatiques, des Rroms… Qu’elles soient françaises ou étrangères, les personnes non blanches sont toujours construites comme de potentielles ennemies de l’intérieur, d’autant plus lorsqu’elles tentent de résister à ces discriminations.
    Cet ouvrage collectif entend déconstruire les mécanismes de racialisation qui sont aux fondements mêmes de l’État-nation et du fonctionnement de ses institutions afin de mettre au jour les liens entre les hiérarchies raciale, religieuse et culturelle établies à l’époque coloniale et celles d’aujourd’hui, à l’origine de discriminations structurelles multiples.
    Grâce à vingt-trois contributions d’universitaires, de journalistes et de personnalités engagées, Racismes de France démêle les amalgames, révèle les dénis grossiers de la mythologie nationale-républicaine et déploie l’argumentation de l’antiracisme politique pour, enfin, lutter efficacement contre tous les racismes."

    édition : octobre 2020

    22,00 €