Aller au contenu

Kastler, Claude


  • Alexandre Voronski 1884-1943). un bolchevik fou de littérature

    Années 1920. Moscou. Quelle littérature convient à la - jeune Union soviétique ? Suivre le destin exemplaire d'Alexandre Voronski, du séminaire à la révolution, puis au goulag, c'est vivre avec la génération qui a préparé et a réalisé les révolutions de 1917, par suite a tenté d'improviser le socialisme en Russie, enfin a péri sous le rouleau compresseur stalinien. De ces bolcheviks Voronski fut un des plus sincères et lucides.
    Lorsqu'en 1921, dans un paysage culturel et éditorial' dévasté, Lénine se laisse convaincre par Gorki de donner sa chance à une revue mensuelle de qualité, Voronski est convoqué à Moscou pour- la diriger. Il devient vite un rédacteur et critique reconnu, mérite le surnom de « rassembleur des lettres russes », est l'ami de Essenine et Pilniak, tient les premiers' rôles dans la vie littéraire moscovite, suscite beaucoup d'envie. Son opposition précoce au totalitarisme le perdra.
    Il aura eu néanmoins le temps d'écrire articles et livres de durable valeur ainsi que des mémoires ; il tente d'y démêler l'écheveau des intuitions et des errements d'une génération aux prises avec une expérience tragique.
    183 pages Edition : 2000

    21,34 €