Aller au contenu

Alba, Victor


  • Alba : Histoire du POUM

    Pour une politique de classe prolongeant la tradition républicaine, dépassant le vieil anarchisme et le catalanisme, s'enrichissant de la combativité anarcho-syndicaliste, un Partido Obrero de Unificaciôn Marxista s'est formé en septembre 1935. Il est issu de la fusion de deux partis : le « Bloc » et la Gauche communiste dirigés respectivement par Joaquin Maurin et Andrés Nin. Tout ce qu'il y avait en Espagne de marxiste, au sens théorique du mot, s'y retrouvait face à un parti socialiste réformiste et opportuniste, face à un parti communiste officiel sans influence théorique ni pratique et sans implantation dans les masses (mais fort de l'appui de Moscou), et aux côtés d'une C.N.T. « apolitique » et persuadée que le pouvoir économique allait suffire à lui seul. Le P.O.U.M. proposait une action ouvrière indépendante, qui tiendrait compte de la réalité espagnole. C'était déjà braver le stalinisme. Le parti communiste officiel, appuyé sur la petite et moyenne bourgeoisie urbaine, pratiquant durant la guerre civile le chantage aux armements soviétiques, ira jusqu'à l'épuration des Brigades internationales et à la répression du P.O.U.M. Voici l'histoire de cette expérience originale, riche d'enseignements politiques. Victor Alba est né à Barcelone en 1916. Il adhère au « Bloc » en 1931. Il est emprisonné de 1939 à 1945. Journaliste, professeur de sciences politiques à Kent State University (États-Unis), il a écrit de nombreux ouvrages consacrés à l'Espagne et à l'Amérique latine. 419 pages Edition : 2000

    25,00 €