Aller au contenu

Münster, Arno


  • Münster : Ecosocialisme ou barbarie

    RÉFLEXIONS SUR LA CRISE ÉCO-SOCIALISME OU BARBARIE Comme la crise du capitalisme-casino que nous affrontons en ce moment est indiscutablement d'une profondeur et d'une ampleur telle qu'il ne pourra plus être sauvé par les remèdes « classiques », à savoir par une simple réforme de ses mécanismes et de ses excès, ce qui est à l'ordre du jour maintenant, ce n'est pas une « moralisation du capitalisme », mais son dépassement et sa substitution par un véritable système économique alternatif. Par conséquent, l'objectif du présent ouvrage est non seulement de mettre en évidence la profondeur de la crise économique, écologique et sociale sans précédent qui s'abat sur le monde entier et ses origines, mais d'esquisser en même temps les dimensions philosophiques, sociologiques et politiques de la seule alternative utopico-concrète possible à ce système en crise, à savoir de l'alternative altermondialiste, écologiste et démocratique de demain. Il s'agit en effet de réfléchir ensemble sur l'instauration d'un véritable ordre économique mondial nouveau, plus juste, reliant le projet du dépassement du capitalisme à celui d'une révolution écologique et démocratique, mettant fin à la destruction de l'environnement, au productivisme, à la pauvreté, aux inégalités, à la dictature de l'argent et au pillage du Tiers-Monde. Arno MUNSTER, philosophe franco-allemand, est maître de conférences de philosophie à l'Université de Picardie Jules Verne d'Amiens. Comme disciple d'Ernst Bloch, de Sartre et d'André Gorz, il est auteur d'une trentaine de livres dont L'utopie concrète d'Ernst Bloch , Sartre et la praxis, Sartre et la morale et André Gorz ou le socialisme difficile. 115 pages édition : octobre 2009

    12,00 €
  • Münster : Ernst Bloch, messianisme et utopie

    Repenser l'utopie au-delà de sa signification traditionnelle en lui conférant un sens plus « haut » et plus profond, à partir de l'attente messianique, de l'espérance et des réalisations de la conscience anticipante, c'est précisément la démarche à laquelle Ernst Bloch a consacré toute sa vie et son aeuvre. Le présent ouvrage s'attache à révéler les origines de cette pensée nouvelle et la genèse de ce « nouvel esprit utopique », non seulement dans ses rapports manifestes avec la pensée de Schelling, de Hegel et de Marx, mais aussi dans son inscription en une dimension spécifique de la pensée juive de la modernité, celle de Moses Hess, Martin Buber, Herman Cohen et Franz Rosenzweig. La postulation d'une ontologie du « Non-Encore-Etre » ne conduitelle pas logiquement à un bouleversement des bases théoriques du matérialisme dialectique en fondant un autre concept de matière - défini en tant que substrat des possibilités infinies de l'être et de l'étant, transformant ainsi le matérialisme marxien en « matérialisme spéculatif » ? Ne faut-il pas un nouveau système de catégories, pour consolider et expliciter la vraie dimension de cette philosophie de la praxis dont le concept de prédilection est l'experimentum mundi et la projection vers l'avenir d'une subjectivité créatrice se réalisant dans l'espace multidimensionnel d'un « système ouvert »? 276 pages Edition : 1989

    34,00 €