Aller au contenu

Sous la direction de Véronique Le Goaziou & Laurent Mucchielli


  • Mucchielli/Le Goaziou : Quand les banlieues brûlent... Retour sur les émeutes de novembre 2006

    En novembre 2005, une émeute d'une ampleur sans précédent dans l'histoire contemporaine de la France a été gérée politiquement de façon désastreuse : le « retour au calme » est aussi un retour à toutes les difficultés de la vie ordinaire pour les habitants des quartiers populaires. C'est pourquoi des sociologues de terrain ont voulu analyser ces événements et ce qu'ils révèlent de l'état de la société francaise. Le livre montre notamment le rôle joué par Nicolas Sarkozy, pompier pyromane, dans le développement de l'émeute. II révèle aussi que la première personnalité politique à demander la mise en place de l'état d'urgence fut... Marine Le Pen. Contre les idées reçues, et notamment celle que ces émeutes furent le fait de jeunes instrumentalisés par des "caids" des "barbus" ou des rappeurs, les auteurs montrent enfin que nombre d'habitants des quartiers ont témoigné d'une forme de solidarité avec les jeunes émeutiers. Ont collaboré à ce livre : Abderrahim Aït-Omar, Manuel Boucher, Nasser Demiati, Yazid Kherfi, Éric Marlière, Marwan Mohammed et Laurent Ott. Véronique Le Goaziou, sociologue, chercheuse associée au CEVIPOF, est notamment l'auteur de Idées reçues sur la violence (Le Cavalier bleu, 2004), Prêtre en banlieue (L'Atelier, 2006, avec Pierre Tritz). Laurent Mucchielli, sociologue, chercheur au CNRS, enseignant à l'université, directeur du Cesdip, est notamment l'auteur de Violences et insécurité (La Découverte, 2e éd., 2002) et Le scandale des «tournantes» (La Découverte, 2005). 159 pages Edition : 2007

    12,00 €