Aller au contenu

Trillat, Marcel


  • DVD Marcel Trillat : 300 jours de colère

    Une de plus, une parmi tant d’autres : Moulinex, Danone, Marks & Spencer, Bata. Le 22 juin 2001, c’est au tour d’une filature du groupe Mossley à Hellemmes près de Lille : les 123 salariés apprennent brutalement la liquidation de leur entreprise. La direction, qui ne les a prévenus de rien, accorde royalement 1 343,5 euros d’indemnités à ceux qui ont dix ans d’ancienneté et 2 748 euros à ceux qui sont là depuis vingt ans. Mais les salariés, qui soupçonnent le groupe Mossley Badin d’avoir volontairement vidé les comptes de cette filiale, estiment que la maison mère leur doit beaucoup plus que le minimum conventionnel. Pour faire pression sur les dirigeants, ils ont confisqué le « trésor de guerre » de l’entreprise : 700 tonnes de fils d’une valeur de 20 millions de francs qu’ils menacent de détruire à la moindre alerte Le réalisateur Marcel Trillat a su donner toute sa force à cette histoire - malheureusement banale - en partageant pendant dix mois le quotidien des grévistes. Il montre les rouages de la lutte : l’union entre les syndicats, la répartition des tâches, une opération coup de poing. La prise de contrôle du siège social à 3 heures du matin par des grévistes partagés entre euphorie et colère constitue d’ailleurs un des moments forts du film. Il mène aussi l’enquête, coinçant un des dirigeants au sortir d’une réunion, interrogeant un gros client qui confirmera que l’entreprise aurait pu continuer son activité, et allant visiter la filiale turque créée pour remplacer Mossley-Hellemmes. Enfin, il brosse une émouvante série de portraits d’ouvriers et de syndicalistes du Nord, qui livrent leurs espoirs, leur colère et leur tristesse avec chaleur et spontanéité. Épilogue ? Au bout de douze semaines de conflit, la direction s’est engagée à régler à chaque salarié une indemnité complémentaire de 12 213 euros. Mais elle n’a jamais rien payé, et c’est le conseil régional qui a finalement mis la main au porte-monnaie. Couleur Format : 4/3 Son stéréo Version française 80 minutes PAL / DVD5 2DITION / 2002

    25,00 €
  • DVD Marcel Trillat : Femmes précaires

    La face cachée du monde du travail. Plus de 3 millions 400 mille salariés français travaillent à temps partiel et gagnent moins que le SMIC. leur nombre est en augmentation constante et huit sur dix sont des femmes. Après "300 jours de colère" et "Les Prolos", Marcel Trille a choisi cinq d'entre elles pour ce dernier volet d'une trilogie consacrée au monde du travail. Documentaire. Durée : 81 min. Format : 16/9 Couleur Son stéréo PAL / DVD5 Production : 2005

    20,00 €
  • DVD Marcel Trillat : Les prolos

    Qui sont les ouvriers aujourd’hui ? Quelles sont leurs aspirations ? Quelles armes leur reste-t-il pour défendre leurs droits ? Quels sont leurs engagements ? Ont-ils conscience d’eux-mêmes et de leur utilité dans la société ? La question du salaire, de la motivation, de la violence psychologique… Pour répondre à ces questions, le réalisateur Marcel Trillat entreprend une promenade subjective dans le monde du travail. Véritable carnet de voyage en six étapes à travers la France, « Les Prolos » Après « 300 jours de colère », le réalisateur renoue avec le monde du travail tout en en approfondissant l’étude. édition DVD 2005 92 MINUTES Son stéréo Couleur Version française

    25,00 €
  • DVD Marcel Trillat : Silence dans la vallée

    Co-écrit avec les sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot (originaires de la région), ce documentaire s’inscrit dans la continuité d’un travail documentaire que nous avons entrepris depuis 2002. La Champagne-Ardenne fut une région industrielle florissante. À travers l’exemple d’une usine située à Nouzonville (près de Charleville-Mézières), Marcel Trillat s’interroge sur la façon dont les patrons vivent et font face aux restructurations, réductions d’effectifs et innovations technologiques. Après sa trilogie consacrée au monde du travail, le réalisateur Marcel Trillat aborde la question du travail sous un nouvel axe d’analyse. Avec « Silence dans la vallée », il donne la parole au patronat : comment les grands industriels considèrent leur travail aujourd’hui, au regard notamment des délocalisations d’usines, liées à la mutation du capitalisme familial et industriel en un capitalisme financier et mondialisé. 82 minutes DVD 2007 Couleur Stéréo Version française

    25,00 €