Aller au contenu

Sous la direction de Françoise Duchesne & Michel Vakaloukis


  • Médias et luttes sociales

    Les salariés sont-ils condamnés à n'être que des consommateurs dociles dans l'ère de la communication de masse mondialisée ? Sont-ils réduits à l'impuissance, pris en étau entre une communication d'entreprise de plus en plus sophistiquée et une production médiatique de l'information qui rejette les questions sociales et leurs expressions syndicales à la marge ? Cet ouvrage examine les conséquences de l'irruption des technologies de l'information dans la vie des entreprises et dans l'espace public. II montre qu'une expression nouvelle des salariés doit tenir compte des stratégies de communication managériales et des logiques des médias de masse non pour les imiter mais pour inventer, avec l'appui des syndicats, un espace d'intervention original. Celui-ci enlèverait aux directions d'entreprise le monopole de la parole et de la rationalité. Ainsi, il ouvrirait de nouveaux horizons à la transformation des rapports sociaux dans l'entreprise et dans la cité. Cet ouvrage a été coordonné par Françoise Duchesne, journaliste, rédactrice en chef du bimensuel Le Peuple, organe officiel de la CGT et Michel Vakaloulis, sociologue, maître de conférences en Science Politique à l'Université Paris VIII Saint-Denis, spécialiste de la sociologie des mouvements sociaux et du syndicalisme salarié. LES AUTEURS : Fabrice D'ALMEIDA, Patrick CHAMPAGNE, Françoise DUCHESNE, Alain GAUTHERON, Jean-Pierre LE GOFF, Jérémie LEFEVBRE, Henri MALER, René MOURIAUX, Stéphane ROZÈS, Michel VAKALOULIS, Jean-Marie VINCENT. 176 pages Edition : 2003

    22,35 €