Aller au contenu

Coutrot, Thomas


  • Coutrot : Démocratie contre capitalisme

    La démocratie est profondément malade. Partout les décideurs politiques gouvernent sous la férule des marchés financiers. La concentration des richesses, des pouvoirs économiques et médiatiques bat des records historiques. Le néolibéralisme sape les fondements de la démocratie. « On ne pourra sauver la démocratie qu'en organisant son irruption dans l'économie», affirme Démocratie contre capitalisme. Est-ce possible? De multiples initiatives citoyennes le montrent déjà. Boycott et harcèlement des transnationales, consommation responsable, commerce équitable, coopératives, économie solidaire, prouvent chaque jour que l'économie peut aussi être humaine. De façon encore balbutiante, le mouvement altermondialiste conteste ainsi directement la rationalité économique du capitalisme. Thomas Coutrot, économiste, membre du conseil scientifique d'Attac et du Réseau d'alerte sur les inégalités, revient sur les expériences passées de rupture avec le capitalisme et en tire sans complaisance le bilan. Il appuie sa réflexion prospective sur les plus innovantes des luttes sociales actuelles, en Europe, aux États-Unis, au Brésil... Il renoue avec le projet d'une société pleinement démocratique - le socialisme participatif, intervenant ainsi de façon novatrice dans les débats sur le devenir du mouvement altermondialiste et les alternatives au capitalisme. 236 pages Edition : 2005

    20,00 €
  • Coutrot : Libérer le travail

    La moitié des Français expriment un mal-être au travail. Une organisation néo-taylorienne soumise au rendement financier est en train de détruire notre monde commun. Cette machine à extraire le profit écrase le travail vivant : celui qui mobilise notre corps, notre intelligence, notre créativité, notre empathie et fait de nous, dans l'épreuve de la confrontation au réel, des êtres humains.
    Contre les « réformes » néolibérales du travail, on a raison de lutter. Mais pour défendre les conquêtes du salariat et prendre soin du monde, il nous faut repenser le travail. Nous avons besoin d’un souffle nouveau, d’un « avenir désirable ». La liberté, l’autonomie, la démocratie au travail, doivent être replacées au cœur de toute politique d’émancipation.
    La gauche politique et syndicale a trop longtemps privilégié le pouvoir d’achat au pouvoir d’agir dans le travail. Paradoxalement, les innovations dans ce domaine sont d’abord venues des managers : « l’entreprise libérée » inspire des initiatives patronales souvent futiles et parfois stimulantes. Des consultants créatifs proposent des modèles « d’entreprise autogouvernée » plus audacieux que les rêves autogestionnaires les plus fous. Mais surtout, des expériences multiples fleurissent un peu partout inspirées du travail collaboratif, du care, de la construction du commun, qui sont autant d’écoles d’une démocratie refondre.
    Et si on libérait le travail, vraiment ? C’est possible : ce livre en fait la démonstration !
    Thomas Coutrot est économiste et statisticien du travail. Il a été porte-parole d’Attac et co-fondateur des Économistes atterrés.

    édition : mars 2018

    20,00 €