Aller au contenu

Quatrième Internationale - LCR


  • Abonnement Inprecor : reste du monde

    Autres destinations : abonnement d’un an (11 numéros) à 71 EUR France, DOM-TOM, Europe, Maghreb : abonnement d’un an (11 numéros) à 55 EUR

    71,00 €
  • Adam et Coustal : C'était la Ligue

    PRESENTATION DE L'EDITEUR :

    D’abord Ligue communiste, puis Ligue communiste révolutionnaire (LCR). D’avril 1969 à février 2009, la ligue, c’est quarante ans d’une histoire qui compta ses heures de gloire et ses moments sombres, ses instants de doute, ses jours de crise et de grandes ambées d’enthousiasme et de solidarité militante.
    C’est un fil rouge qui relie l’histoire de la 4e Internationale aux porteurs de valises de la guerre d’Algérie, des barricades de Mai 68 au mouvement altermondialiste et à la candidature d’Olivier Besancenot. La ligue, ce sont surtout ses militantes et ses militants qui, de génération en génération, ont su préserver vivante la tradition de la lutte directe tout autant que celle de la réflexion théorique ouverte.
    Dix ans après son autodissolution pour créer le NPA, il était temps d’écrire cette histoire. Non une « histoire officielle », mais une tentative de retracer une période si riche en grandes mobilisations populaires où la Ligue fut tout à la fois une petite organisation politique essayant de peser sur la situation, un réseau incroyable de militant·es du mouvement social, un courant politique qui pensait simultanément sa construction et son dépassement.
    François Coustal et Hélène Adam livrent un témoignage qui se fixe comme ambition de servir de « passeur » pour les jeunes générations, celles qui pourront reprendre à leur compte les mots fameux de Daniel Bensaid : « Bien sûr, nous avons eu davantage de soirées défaites que de matins triomphants... Et, à force de patience, nous avons gagné le droit précieux de recommencer. »

    édition : janvier 2019

    31,00 €
  • Au Loong Yu : China's rise : strength and fragility

    Une nouvelle publication de nos camarades en Grande Bretagne : China’s rise – Strength and Fragility is the first book being jointly published by Resistance Books, the IIRE and Merlin Press. Author Au Loong Yu will be visiting Britain from 12 to 22 November to launch the book at meetings around the country. The book looks at the dramatic political and economic developments in China from a Marxist perspective. It argues that to understand China today it is also necessary to study the Chinese revolution and it describes the unique social formation that exists today in China as bureaucratic capitalism. By examining the specificities of Chinese society, and the struggles for democracy and for improved conditions, the authors show that Chinese bureaucratic and repressive capitalism is beginning to exhaust its strength. China is increasingly relying on rapidly expanding public debt. Struggles by Chinese workers suggest that they are beginning to overcome the demoralization inflicted by the crushing of the democracy movement of 1989 and that they are building up their confidence to fight against this unjust system. Anyone seeking to understand today’s globalised world has to contemplate the gigantic presence of China with its unprecedented economic development since the crushing of the democracy movement at Tiananmen Square in 1989. In the thirty years from 1978 – 2009, with an average growth rate of 9.9 per cent, China’s GDP grew 18-fold. Such a continuously high growth rate has not been matched by any country in the world in contemporary times. This enabled it to transform itself from a vast, largely peasant country into a significantly urbanised society It is now the world’s largest exporter and manufacturer and the second largest economy. Capitalism has been fully restored in this vast country but the Chinese Communist Party remains as monolithically in control as ever – a very different story to what has happened in the former Soviet Union since the fall of the Berlin Wall. In the mid-1980s the Chinese Communist Party under Deng Xiaoping adopted a policy of aggressive privatization, led by state and party officials who profited directly through the process. Over 40 million workers in the state sector were sacked in the mid-1990s and replaced with migrant workers from rural China employed on worse conditions in barracks-like factories. Workers’ struggles have broken out which are reminiscent of Europe when the industrial working class was first born – though comparisons with other developing countries make more sense. It is not just workers taking action – there are also community struggles over the ecological devastation being brought about by this brutal and environmentally destructive model of industrialization and economic expansion. édition : novembre 2012

    20,00 €
  • Besancenot / Lowy : Che Guevara, une braise qui brule encore

    " Ernesto "Che" Guevara n'était ni un saint, ni un surhomme, ni un chef infaillible : il était un homme comme les autres, avec ses forces et ses faiblesses, ses lucidités et ses aveuglements, ses erreurs et ses maladresses. Mais il avait cette qualité rare chez les acteurs de la scène politique : la cohérence entre les paroles et les actes. De ce point de vue, il était exceptionnel, et cette singularité est pour beaucoup dans l'attraction qu'il exerce aujourd'hui encore à travers le monde. Médecin argentin devenu ministre de l'Industrie à Cuba, il est mort en combattant la dictature militaire en Bolivie le 9 octobre 1967. Il existe déjà un bon nombre de biographies consacrées au Che. Nous, nous avons fait le choix de nous intéresser aux idées, aux valeurs, aux analyses, aux propositions, aux rêves de l'homme. Certes, il était un combattant qui maniait avec autant d'aisance la plume que le fusil. Mais pour quelle cause se battait-il ? Quelle image avait-il de la société enfin émancipée du cauchemar capitaliste ? Voilà les questions qui nous occupent dans ce livre, sans avoir la prétention de livrer la réponse. " Olivier Besancenot est porte-parole de la LCR. Il est l'auteur de Tout est à nous (Denoël, 2002) et de Révolution ! 100 mots pour changer le monde (Flammarion, 2003). Michael Löwy, directeur de recherches émérite au CNRS, a travaillé sur l'histoire du marxisme en Amérique latine et sur la théologie de la libération. En 1970, chez Maspero, il avait publié La Pensée de Che Guevara, traduit dans une dizaine de langues. Parmi ses derniers ouvrages : Walter Benjamin, avertissement d'incendie (PUF, 2001). 250 PAGES éditions : septembre 2007

    14,20 €
  • Besancenot : Révolution ! 100 mots pour changer le monde

    En France, comme partout ailleurs dans le monde, le constat est alarmant : les libertés individuelles sont bafouées, les inégalés sociales s'accroissent, l'exclusion fait de plus en plus de victimes...
    À travers 100 mots, Olivier Besancenot nous propose d'en finir avec cet état de fait et de jeter les bases d'un monde nouveau, un monde dans lequel l'homme retrouverait sa place. 100 mots pour dénonce, les dérives de notre société actuelle ; 100 mots par lesquels il nous présente sa société idéale ; 100 mots enfin pour nous inciter à la révolte, afin que chacun devienne acteur de ce changement.
    Mais surtout, 100 mots porteurs d'espoir... Olivier Besancenot 253 pages Edition grand format : 2003

    6,00 €
  • Besancenot : Tout est à nous!

    Olivier Besancenot a 27 ans. La politique n'est pas son métier : il est facteur. Pourtant il est bien le candidat de la LCR - la « Ligue » - à l'élection présidentielle. Pour que le monde du travail et la jeunesse s'invitent dans le débat, avec leurs révoltes, leurs aspirations et leurs propositions. Tout est à nous! n'est pas une autobiographie Olivier n'en a pas encore l'âge ! Ni un manifeste "Mon grand projet pour la France et le Monde " ?, ce n'est pas son genre ! Plutôt un itinéraire militant, court (forcément!) mais bien rempli, qui conduira le lecteur des grands rassemblements contre la mondialisation libérale (Nice, Porto Alegre, Gênes) au casier de tri postal, en passant par la fac, la supérette et le Parlement européen. Avec un fil conducteur : exprimer dans un langage contemporain, direct, les combats multiples qui agitent la société, contre les licenciements et l'exploitation, pour la redistribution des richesses et l'égalité des droits. Et une conviction : si ceux d'en bas s'y mettent vraiment, alors un autre monde est possible... 190 pages édition : janvier 2002

    13,50 €
  • Boucle de ceinturon 4è Internationale

    L'association RADAR, Rassembler des archives des Révolutionnaires, pour financer leurs travaux de recherches, acquisitions et sauvegardes des archives des militants révolutionnaires, ont produit cette boucle en métal facilement adaptable à une ceinture ordinaire, dont la vente financera leurs activités.
    Le prix élevé est dû au tarif postal inclus dans le prix. En effet, le tarif des expéditions de livres n'est plus applicable dans ce cas...

    20,00 €
  • CCC : Droit et émancipation

    Le Droit a toujours entretenu un rapport ambigu avec les luttes d'émancipation. L'énoncé du Droit égal par l'État moderne masque l'exploitation capitaliste. Et c'est au nom des " droits de l'homme " que l'Occident a mené ses entreprises coloniales et ses guerres impériales. Enfin; c'est en référence à une société civile autorégulée par le marché et le Droit contractuel que se mène aujourd'hui l'offensive néolibérale. La juridisation de la vie publique traduit un affaiblissement du lien politique. Toutefois, les luttes pour l'égalité. juridique et potique des individus ont toujours été au coeur des mouvements d'émancipation. Elles se sont très vite élargies aux luttes pour des droits sociaux. Cependant, les courants radicaux ont parfois sousestimé la place du Droit et Marx lui-même croyait qu'il pnurrait disparaître dans une société communiste. En s'appuyant sur ia situation actuelle, Didier Hanse souligne l'importance des luttes sur le terrain du Droit. Antoine Artous revient sur les liens établis par Marx entre Droit et émancipation. 100 pages édition : octobre 2005

    7,00 €
  • CCC : Le marxisme face au capitalisme contemporain

    En quoi la référence marxiste est-elle utile pour comprendre le capitalisme contemporain et pour en faire la critique? La théorie de la valeur constitue un repère indispensable, pour rappeler que l'on ne peut «s'enrichir en dormant» et que le progrès technique n'implique en rien la «fin du travail ». La théorie de l'exploitation permet de comprendre que si le monde du travail connaît de profondes modifications, les rapports sociaux fondamentaux restent inchangés. La' théorie de l'accumulation vise à rendre compte de la dynamique du capital. La théorie de l'État permet d'appréhender que si ce sont toujours aux États-nations que revient principalement la charge de régler les rapports entre; les classes et d'assurer les conditions générales de reproduction du système, la mondialisation fait naître des exigences de régulation peu compatibles avec la concurrence exacerbée entre capitaux. L'offensive contre l'État social conduit enfin 'à poser la question de la socialisation comme une tendance passée imposée au capitalisme et avec laquelle ce dernier veut rompre et qu'il faut réhabiliter. 120 pages Edition : 2004

    7,00 €
  • CCC : Marx et l'appropriation sociale

    Introduction 11 Les figures de l'appropriation sociale chez Marx Perspectives et enjeux Figures de l'appropriation sociale Ambiguïtés et dérives Esquisses et problèmes Henri Mater 55 La question de l'appropriation sociale Le moment du Marifeste ou le passage des moyens de production des «mains de l'État» aux «mains des individus associés » La position de Marx à l'égard du mouvement coopératif dans les années 60 du 19è siècle et au-delà. La Guerre civile en France, Marx et Proudhon Conclusion Discussion annexe Jacques Texier 101] Étatisation de la production, bureaucratie et despotisme d'usine Antoine Artous 117] Notes et bibliographie 130 pages édition : décembre 2003

    7,00 €
  • CCC : Marxisme et démocratie

    Point n'est besoin de longs développements pour souligner que, au vu du bilan du siècle dernier, les rapports entre marxisme et démocratie sont problématiques. Pas seulement à cause des effets du stalinisme ou, plus généralement, du bilan du «socialisme réel». Dès les années 1920, les dirigeants de la jeune révolution russe ont développé des pratiques politiques autoritaires et/ou des théorisations peu conformes à la démocratie la plus large dont, par ailleurs, ils se réclamaient. Et si Marx considérait que l'émancipation politique - l'instauration de la démocratie moderne - était « un grand progrès », il a laissé bien des zones d'ombre sur son devenir dans la société future. En ce début du 21e siècle, la démocratie apparaît comme une référence centrale de la (re)formulation d'un projet d'émancipation. Et cela, contre le capitalisme qui fonctionne comme une machine confisquant la démocratie. Mais ceux qui se réclament de Marx ne peuvent l'affirmer avec crédibilité que si, en même temps, ils reviennent à ce propos de façon critique sur leur propre histoire et leur propre référent programmatique et théorique. 116 pages Edition : 2003

    7,00 €
  • CCC : Mondialisation et impérialisme

    La mondialisation capitaliste prend désormais des formes impérialistes de plus en plus détestables. Il y a heureusement des alternatives au règne global de la marchandise. Mais pour pouvoir les promouvoir, et ainsi contribuer à la transformation du monde, il faut savoir l'interpréter. Il faut en particulier comprendre que les dégâts sociaux, culturels et environnementaux de la mondialisation ne sont pas les faux frais inévitables de la modernité. La mondialisation en cours répond à des intérêts sociaux extrêmement étroits, elle creuse partout les inégalités, dresse d'infranchissables obstacles à ce développement durable dont tout le monde pourtant se réclame, elle refuse ouvertement de satisfaction de besoins sociaux prioritaires. Les contributions rassemblées dans ce Cahier s'attachent à le démontrer en traitant des différentes dimensions de la mondialisation: dette, Europe, institutions, finance, politiques et intérêts sociaux, écologie néocolonialisme militarisme et oppression des femmes. 125 pages Edition : 2003

    7,10 €
  • CCC : Travail, critique du travail, émancipation

    L'urgence c'est de défendre le droit à l'emploi. Pour autant, on ne peut faire l'économie d'une réflexion plus générale sur le travail et sur la réalité actuelle dans un monde dominé par le capital. Ce "Cahier de Critique Communiste" propose une démarche d'ensepmble, liant défense du droit à l'emploi, réduction massive du temps de travail, développement des droits des salarié(e)s et démazrchandisation de la force de travail. Ce faisant, les auteurs critiquent les théories de la "fin du travail" et discutent de la perspective d'un "statut du salarié". Enfin, ce livreest l'occasion d'un retour critique sur les rapports du mouvement ouvrier au travail. Selibérer de la domination du capital, c'est aussi réduire massivement le temps de travail, afin de permettre aux individus de se libérer du travail. 130 pages édition aout 2006

    7,00 €
  • Collection reliée Inprecor 2004-2005

    Collection chronologique de tous les numéros parus en 2004 et 2005, sous reliure. On trouvera les index thématiques dans le numéro 500 pour l'année 2004 et dans le numéro 511/512 pour l'année 2005. au moins 800 pages, édition juillet 2006

    20,00 €
  • Combattre le Front National

    SOMMAIRE : - du 21 avril 2002 à aujourd'hui, le danger est toujours là - leur grand mensonge! le programme du FN? c'est encore plus d'insécurité sociale - un faux adversaire de l'Europe capitaliste - faire refluer le FN? c'est urgent, c'est possible ! brochure 20 pages

    1,50 €
  • Critique Communiste n°179, mars 2006

    BILAN DU 16è Congrès de la LCR PF1 : Un congrès d'étape / Samy Joshua et Christine Poupin / p. 10] PF2 : Le congrès a hésité, la vie a décidé / Yvan Lemaitre / p. 14] PF3 : Sursis avant choix décisifs / Monique Avel, Céline Malaisé et Francis Sitel / p. 18 PF4 : Retour sur un congrès/ Léonce Aguirre et Vanina Giudicelli /p. 22] PF5 : Déjà des bilans / Jean-Philippe Divès / p. 26] IDEES : Colonialisme et post colonialisme français : le plafond de verre /Alain Mthieu et Alain Faradji / p. 32] Quels sont les coupables du colonialisme et de l'esclavage ?/ Michel Lequenne / p. 42] DOSSIER / REFLEXIONS SUR LA STRATEGIE REVOLUTIONNAIRE : Pour un nouveau modèle stratégique par Cédric Durand. Qu'entend-on par stratégie révolutionnaire aujourd'hui? par Alex Callinicos Orphelins d'une stratégie révolutionnaire? par Antoine Artous Stratégie révolutionnaire, quelques éléments clés. par François Sabado Quelques réflexions sur la stratégie révolutionnaire. par Guillaume Liégard Stratégie révolutionnaire : résurgences et cours nouveaux.par Francis Sitel HOMMAGE : Simone Minguet et Basile Karlinsky. par Michel Lequenne des LIVRES 165 pages édition : avril 2006

    10,00 €
  • Critique Communiste n°180, juillet 2006

    HORS-CHAMP : La mobobilisation contre le CPE : Mouvement contre ta précarisation de zoo6 : premier bilan Xavier Guesso Pour un bilan politique du mouvement dans la jeunesse Stéphane Querlain Quelques réflexions sur le mouvement anti-CPE Isaac Johsua Une nouvelle fois, la mise en échec du libéralisme Laurent Carasso Sur quelques paradoxes d'un mouvement formidable / Francis Sitel IDEES De la méthode dialectique à la dialectique de notre histoire: M. Lequenne Pour une stratégie de transformation sociale : Michel Husson RUBRIQUES : ART - ECOLOGIE - CULTURE Gilles Bounoure, François Iselin DOSSIER : FAMILLE? FILIATION ET NORMES SEXUELLES : Normes, normalisation et symbolique : Alain Rebours La psychanalyse à l'aune de l'histoire : Entretien avec Michel Tort Homosexualité, homoparentalité et psychanalyse : Entretien avec E.Roudinesco La liberté de choisir... ses chaînes : Les Violettes rouges L'engagement d'être parent : Entretien avec Martine Gross La prostitution : redéfinition de la déviance et du contrôle : Entretien avec Lilian Mathieu DES LIVRES

    10,00 €
  • Critique Communiste N°181

    SOMMAIRE : Introduction : Robert Sitel P.5 ---j e u n e s s e, p r é c a r i t é P. 9 -jeunesse étudiante, précarité et mobilisation anti-CPE / Robi Morder -Jeune classe (pas encore) laborieuse et (déjà)... / Louis-Marie Barnier -Du récent mouvement étudiant en Grèce / Spyros Sakellaropoulos -Réflexions sur le cas poitevin / Bertrand Geay -De la révolte à l'alternative / Stathis Kouvélakis -1936 : Trotsky et les trotskystes face au Front populaire / Antoine Artous -Historiens face à l'histoire du présent / Michel Lequenne -Gilles Bounoure,Michel Lequenns, Vincent Gay -Questions de stratégie (2) .Sur le retour de la question politico-stratégique / Daniel Bensaid .Mélanges strattégiques / Saémuel Johsua .Stratégie et parti / Côme Pierron et Joséphine Simplon .Eléments d'une statégie pour définir nos taches / Galia TréP7RE ;Pour une hégémonie émancipatrice / Alain Mathia 165 pages édition novembre 2006

    10,00 €
  • Critique Communiste n°184, septembre 2007

    EDITORIAL / Rupture(s) de Francis Sitel p4 Dossler Répertoire sarkozyste p7 A...] Assurance maladie et santé / Jean-Claude Laumonier C.,.] Contrat unique de travail et réforme du marché du travail / Laurent Garrouste I] Problèmes d'immigration ou problèmes sociaux ?avec Gérard Noiriel p. 27 S...] A propos de la loi anti-grève adoptée l'été 2007 / Charles Paz p. 35 HORS CHAMP Crise financière : crise systémique ou défaillance des acteurs 7/ Nicolas Béniès p. 44 L'inoubliable figure du Che / Entretien avec Olivier Besancenot et Michael Lôwy p. 53 Où va le bloc de gauche au Portugal ? / Entretien avec Francisco Louça p. 59 DOSSIER 2 : Institutions et démocratie Réforme de l'État et décentralisation / Armand Creus p. 72 Conseil régional Midi-Pyrénées / Lucien Sanchez p. 80 Aménagement de l'Ile-de-France / François Labroille p. 85 Construire le rapport de force, construire une conscience de classe / entretien avec Claire Villiers p. 93 Syndicalisme et institutions : une dialectique de la reconnaissance ?/ Louis-Marie Barnier p. 107 IDEES / Démobilisation et mobilisation électorales dans les quartiers populaires / p. 122 entretien avec Cécile Braconnier et Jean-Yves Dormagen Victor Serge / Entretien avec Susan Weissman p. 129 RUBRIQUE / ART Gilles Bounoure p. 139 Et aussi des LIVRES... p. 145 ART / Le facteur Cheval p151 165 pages édition : novembre 2007

    10,00 €
  • Critique Communiste n°185, décembre 2007

    Hors-champ Ségoléne Royal, le PS et la présidentielle / Entretien avec Rémi Lefebvre Dossier : MUNICIPALES 2008 [De la Communes aux communes / Louis-Marie Barnier [La LCR et les élections municipales / Guillaume Liégard [L'accès à l'eau douce, ressource planétaire menacée / Claude Danglot (Quel service public du q' âge ? / Marie-Pierre Lesur [Les transports : enjeu majeur dans tes agglomérations / Lucien Sanchez [Clermont-Ferrand : une lutte efficace... / Gérard Bohner et Alain Laffont [Un véritable service public de la petite enfance / Birgit Hilpert [Les services publics, élément essentiel d'une alternative... / Bernard Defaix [Radicaliser la démocratie / Jean-Blaise Picheral [Expérience(s) d'élue municipale / Michelle Ernis [Les politiques municipales : une pièce dans l'offensive... / Bernard Galin [Marxisme et genre, une approche des débats actuels / Georges Ubbiali [Inégalités et rapports sociaux / R. Pfefferkorn (extrait) [Sexualités, normes... et émancipation / Gabriel Birard et Fanny Michel [Victor Serge à nouveau / Michel Lequenne Rubriques Gilles Bounoure, Liber. k, Michaël Lbwy, Daniel Tanuro 165 pages édition : décembre 2007

    10,00 €
  • Critique Communiste n°186, mars 2008

    Mai 68 P.7 [Mai 68. Pourquoi tant de haine ?/ Francis Sitel p. 8 [Le fantôme de Raymond Marcelin / Pascal Boissel p. 18 [Mai 68, héritage sans testament / Henri Maler p. 28 [68 en tant que révolution culturelle / Michel Lequenne p. 38 Mai 68, la grève au coeur P.43 [Renault Cléon. Des souvenirs impérissables... / René Cottrez p. 44 [Le mois de Mai 68 aux chèques postaux / Gisèle Moulié p. 51 [Syndicalisme au féminin / p. 56 [Chausson Gennevilliers et Asnières en Mai 68 / Extraits du livre : Chausson : une dignité ouvrière de B Massera et D.Grason p64 [Rousse[ Uclaf en 68 et après.../ Entretien avec Alain Cagniant, p. 73 Annick Lacourt, Christianne Chasseloup de Chatillon, Daniel Vergnaud [Mai-Juin 1968 à Peugeot Sochaux/ Entretien avec G. Maurivard p. 79 [Rhodiaceta Besançon / Entretien avec J. Cadet et G. Marion p. 92 [68 à Caen. Une radicalité d'avant-garde/ André Delorme p. 102 _ Le mouvement ouvrier, le vieux qui bouscule le neuf P. 113 [L'énigme de Mai 68 / Entretien avec René Mouriaux p. 114 [La gauche en Mai / Jean-Pierre Debourdeau p. 125 [Un mouvement générationnel / Pierre Zarka p. 146 [Mai 68, les trotskistes, la lutte de classe, la vie... / Entretien avec M. Lequenne p. 15 Manifestes Michaël Lôwy, Andrea D'Urso . Livres Nicolas Sarkozy le dimanche 29 avril 2007 Discours de Bercy : "Dans cette élection il s'agit de savoir si l'héritage de mai 68 doit être perpétué ou s'il doit être liquidé une bonne fois pour toutes. Je veux tourner la page de mai 68. Mais il ne faut pas faire semblant.[...] Je propose aux Français de rompre réellement avec l'esprit, avec les comportements, avec les idées de mai 68. Je propose aux Français de rompre réellement avec le cyr:isrne de mai 68. P propose aux Français de renouer en politique avec la morale, avec l'autorité, avec le travail, avec la nation ». 195 pages édition : avril 2008

    12,00 €
  • Critique Communiste n°187, NPA : enjeux, stratégie, programme

    Bilans d'étape : A Leclerc et S Demarcq F Sabado F Sabado Voix plurielles : I Ufferte LM Barnier Enjeux nouvelle période: F Borras et I Hayes Y Lemaitre F Chesnais Stratégie en question : JP Dives JF Cabral LM Barnier et C Samary V Giudicelli S Treillet F Sitel Eléments de programme : A Leclerc H Davi X Guessou Un "nouveau" parti vraiment ? : F Duval S Johsua et P Rousset P Corcuff et W Pelletier Contributions de courants politiques : Fraction "Etincelle" de Lutte Ouvrière Gauche Révolutionnaire Communistes Unitairtes Alternative Libertaire CUAL Les Alternatifs

    12,00 €