Aller au contenu

Lewin : Les sentiers du passé

Ref.: 3191

Lewin, Moshe

Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix promo 15,00 € Prix normal 15,00 €

Moshe Lewin passe sa jeunesse à Wilno où il affronte l'antisémitisme conjugué des Polonais et des Lituaniens (toute sa famille sera assassinée par les nazis). Pendant la guerre il est en Union soviétique : successivement kolkhozien, mineur, fondeur, officier de l'Armée rouge. "Une époque de dures souffrances mais aussi une aventure héroïque. Et je savais que si un jour je devais avoir la chance d'écrire l'histoire, ce serait celle des couches populaires.
Elles ont une voix." Une voix très présente dans les quatre textes autobiographiques où abondent les rencontres avec les gens d'en bas. Après la guerre, Moshe Lewin est en Pologne, où il défend les rescapés des camps face aux nationalistes polonais : "Je savais me servir d'une kalachnikov", aimait-il à rappeler. Installé en France après son retour d'Israël, il devient historien. Il a 40 ans. Jusqu'à sa mort, il sera un historien présent au monde, attentif à l'histoire qui se fait.
Toute son oeuvre est consacrée à analyser l'histoire de la société soviétique, hors de tous les clichés idéologiques fétichisant le pouvoir. Pour lui, l'implosion du système soviétique est le résultat d'un divorce entre un pouvoir fossilisé et une société en plein dynamisme.
De renommée internationale, Moshe Lewin est un historien à part, non conforme. Comme l'a écrit un de ses collègues : "L'histoire qu'il écrit est inséparable de sa vie. " L'histoire vécue, écrite, pensée.
édition : novembre 2015