Aller au contenu

Salmon, Christian


  • Salmon : Le projet Blumkine

    Il y a plus de trente ans, Christian Salmon renonçait au projet d’écrire la vie d’une légende oubliée de la Révolution russe : Iakov Blumkine, terroriste, tchékiste, poète, stratège militaire, agent secret, exécuté à l’âge de vingt-neuf ans sur ordre de Staline.
    Les années ont passé jusqu’à ce que l’auteur découvre à l’occasion d’un déménagement une malle contenant les archives du « projet Blumkine » : des manuscrits, des documents, de rares photographies, et des souvenirs personnels.
    Il décide alors de reprendre le « projet Blumkine » et propose ici un récit biographique inclassable, à l’image de ce personnage pris dans les reflets de sa légende : l’enfant romantique d’Odessa, l’assassin de l’ambassadeur d’Allemagne en 1918, le poète qui fréquente Isadora Duncan et l’avant-garde artistique du début des années 1920, le guerrier et le stratège qui reconquièrent la Mongolie, l’agent du NKVD en Palestine, le secrétaire de Trotski… L’auteur entreprend un voyage sur les pas de ce jeune homme qui prétendait avoir eu neuf vies et qui avait tout « d’un amant authentique de la poésie et d’un tueur-né ». Un voyage qui le mène d’Odessa à Moscou, d’Istanbul jusqu’aux plateaux du Tibet...
    Mais les événements se télescopent : la vie du héros rencontre celle de l’auteur, l’Histoire percute les soubresauts du présent. Le « projet Blumkine » change alors de nature, il déborde de son cadre, la chronologie est pulvérisée, le biographe est à la peine. Un autre voyage commence…

    édition : août 2017

    19,00 €
  • Salmon : Storytelling

    Depuis qu'elle existe, l'humanité a su cultiver l'art de raconter des histoires, un art partout au coeur du lien social. Mais depuis les années 1990, aux États-Unis puis en Europe, il a été investi par les logiques de la communication et du capitalisme triomphant, sous l'appellation anodine de « storytelling » : celui-ci est devenu une arme aux mains des « gourous » du marketing, du management et de la communication politique, pour mieux formater les esprits des consommateurs et des citoyens. Derrière les campagnes publicitaires, mais aussi dans l'ombre des campagnes électorales victorieuses, de Bush à Sarkozy, se cachent les techniciens sophistiqués du storytelling management ou du digital storytelling. C'est cet incroyable hold-up sur l'imagination des humains que révèle Christian Salmon dans ce livre, au terme d'une longue enquête consacrée aux applications toujours plus nombreuses du storytelling : le marketing s'appuie plus sur l'histoire des marques que sur leur image, les managers doivent raconter des histoires pour motiver les salariés, les militaires en Irak s'entraînent sur des jeux vidéos conçus à Hollywood et les spins doctor construisent la vie politique comme un récit… Christian Salmon dévoile ici les rouages d'une « machine à raconter » qui remplace le raisonnement rationnel, bien plus efficace que toutes les imageries orwelliennes de la société totalitaire. Ce « nouvel ordre narratif » va au-delà de la création d'une novlangue médiatique engluant la pensée : le sujet qu'il veut formater est un individu envoûté, immergé dans un univers fictif qui filtre les perceptions, stimule les affects, encadre les comportements et les idées… 250 pages édition : novembre 2008

    10,00 €