Aller au contenu

Nicolas Boukharine


  • Boukharine : l'économie politique du rentier

    L’économie marginaliste est aujourd’hui enseignée dans toutes les facultés. Les principaux ouvrages d’économie y font référence. L’économie marginaliste est au coeur de la théorie économique libérale.
    Et c’est aux fondements de cette théorie à laquelle s’attaque l’Économie politique du rentier qui a été écrit en 1914, mais dont le manuscrit a été retrouvé en 1919.
    Depuis, cet ouvrage a fait l’objet depuis de nombreuses éditions dans le monde entier. La dernière édition en France, épuisée depuis de nombreuses années, date de 1972 (éditions EDI).
    Pour Pierre Naville, préfacier de l’ouvrage, « la construction du livre est très claire. Boukharine situe d’abord l’école marginale autrichienne par rapport à l’école historique et à ses précurseurs, du point de vue du caractère logique de leurs théories. On remarquera que cet exposé fait ressortir une opposition bien actuelle : celle qu’Aristote instaurait déjà entre genèse et synthèse, que l’on appelle souvent aujourd’hui histoire et structure.
    Boukharine expose clairement comment Marx a su combiner ces deux formes dans le jeu de l’évolution et des catégories, parce qu’il en a saisi la source où il faut ; dans le travail, qui est d’abord activité pratique, production, puis système. Il étudie ensuite tout ce qui sépare la méthodologie originelle du marginalisme (subjectivisme, individualisme, consommation) de la méthodologie marxiste (dialectique, production, objectivation). Puis il traite systématiquement de la théorie de la valeur proprement dite, du profit et de sa distribution. L’ouvrage est assez clair dans sa démarche et dans la présentation des matériaux pour qu’il soit inutile de le résumer. »
    L’ouvrage comporte une préface Pierre Naville de 1966 et de Michel Husson, écrite pour la présente édition.

    Avril 2010 215 pages

    19,00 €