Aller au contenu

Daniel, Yann


  • Yann Daniel : Les chemins de la belle. Aragon 1936, Galicie 1942

    Passant de camps de travail en camps de représailles, prisonnier de guerre, puis déporté et enfin bagnard, Yann Daniel qui se donne volontiers pour un «anti-héros» écrit avec une simplicité dépouillée et un refus total d'apitoiement sur lui-même. Il ne cesse de rager et de rire, et de nous faire rire, avec une verve et une générosité qui forcent l'admiration. On songe parfois à Céline, on savoure parfois le «mystique à l'état sauvage» dont parlait Claudel. Et ce n'est pas le moins époustoullant de voir ce Breton blasphémateur être choisi comme pasteur par d'authentiques protestants, puis décrété «musulman» par un officier prussien qui en profite pour lui sauver la vie ... et, en fin de course, sacré «juif d'honneur» par un groupe de survivants, enfants d'Israël. 231 pages Edition : 1990

    13,72 €