Aller au contenu

Reclus, Elisée


  • Reclus : L'évolution, la révolution et l'idéal anarchique

    « Les hommes timorés, que tout changement emplit d'effroi, affectent de donner aux termes d'évolution et de révolution un sens absolument opposé. L'Évolution, synonyme de développement graduel, continu, dans les idées et dans les moeurs, est présentée comme si elle était le contraire de cette chose effrayante, la Révolution, qui implique des changements plus ou moins brusques dans les faits. C'est avec un enthousiasme apparent, ou même sincère, qu'ils discourent de l'évolution, des progrès lents qui s'accomplissent dans les cellules cérébrales, dans le secret des intelligences et des coeurs ; mais qu'on ne leur parle pas de l'abominable révolution, qui s'échappe soudain des esprits pour éclater dans les rues. » Né en 1830, le géographe Élisée Reclus est passé à la postérité comme l'un des principaux théoriciens du mouvement anarchiste. Condamné pour sa participation à la Commune de Paris, il est banni en 1872. Il est l'auteur de l'extraordinaire Géographie Universelle, et de L'Homme et la Terre. 155 pages édition : mars 2019 (1ère éd. : 1906)

    10,00 €
  • Reclus/Cornuault : Histoire d'une montagne

    Tout en instruisant mon compagnon, je m'instruisais moi-même, car, en essayant d'expliquer au berger les phénomènes de la nature, j'arrivais à les comprendre mieux, et j'étais mon propre élève. Ainsi sollicité par le double intérêt que me donnaient l'amour de la nature et la sympathie pour mon semblable, j'essayai de connaître la vie présente de l'histoire passée de la montagne sur laquelle nous vivions comme des pucerons sur l'épiderme d'un éléphant. J'étudiai la masse énorme dans les roches dont elle est bâtie, dans les accidents du sol qui, suivant les points de vue, les heures et les saisons, lui donnent une si grande variété d'aspects, ou gracieux ou terribles ; je l'étudiai dans ses neiges, ses glaces et les météores qui l'assaillent, dans les plantes et les animaux qui en habitent la surface. Je tentai de comprendre aussi ce que la montagne avait été dans la poésie et dans l'histoire des nations, le rôle qu'elle avait eu dans les mouvements des peuples et dans les progrès de l'humanité tout entière. 229 pages Edition : octobre 2006

    7,70 €